Nos photos

01.

Le lieu

02.

Dans un charmant quartier résidentiel, nous voilà face à notre spot urbex du jour : la maison Hommel. On ne connait pas grand chose de l’histoire de celle-ci. Autrefois, elle a dû être occupée par un couple dont nous avons retrouvé une belle photo trônant au-dessus du lit. Nous avons également aperçu une berceau qui laisse à penser qu’un enfant a grandi dans cette demeure.

Nous y trouvons plusieurs éléments dont des journaux, du courrier, … nous indiquant que les lieux ont certainement été abandonnés par ses occupants dans les années 90. L’état de la maison corrobore bien cette idée, tant la dégradation est avancée dans certaines pièces.

On reste perplexe quant à la disposition des dites pièces de la maison, à la vue de la disposition quelque peu inhabituelle. En débutant notre exploration, nous tombons sur un superbe piano, qui se trouve dans ce qui fut probablement une salle de loisirs ou un ancien bureau. A côté de celle-ci, la chambre contenant le berceau. En empruntant le couloir, s’offrent à nous 3 chambres dont 2 totalement détruites, le plafond ayant cédé sous le poids des années et des intempéries. Néanmoins, la chambre du couple résiste encore. Ici, on ressent une atmosphère particulière, lourde d’émotion. Le fait de se trouver dans une pièce qui tient encore debout alors que les autres ressemblent à un énorme chaos, n’y est sûrement pas étranger.

Par la suite, l’escalier nous mène à la cuisine, qui est encore très bien conservée et qui contient de nombreux objets du passé.

En sortant de la cuisine nous nous retrouvons dans un couloir qui devait, autrefois, correspondre à l’entrée principale de la maison. Puis, une pièce qui faisait office de salle à manger.

Nous poursuivons notre visite et arrivons dans la salle de bain qui ne présente pas grand intérêt. Pour finir, nous explorons le garage et les dépendances.

Si notre urbex dans la maison Hommel vous a plu ou vous fascine, nous vous conseillons de découvrir un autre lieu, La maison Greiveldinger