Nos photos

01.

Le lieu

Une brasserie de renom dont les bâtiments historiques ont été délaissés récemment ...

Pour cet urbex, nous avons eu le bonheur de trouver un lieu encore inexploré : la brasserie oubliée. C’est ainsi que nous la baptisons. Les bâtiments ont été récemment abandonnés car les installations ne répondaient plus aux normes actuelles. A priori, il était plus simple de construire un tout nouveau site que de rénover celui-ci. Il est vrai que les bâtiments les plus anciens datent de la fin du 19ème siècle. D’autres ont été ajoutés au cours du siècle dernier, entre autre, celui qui cache encore les bureaux de la direction.

« Abandonné » n’est pas le terme qui convient le mieux pour décrire cet endroit. En effet, le site est bien gardé et l’électricité est encore fonctionnelle dans l’ensemble des locaux. Le terme « délaissé » convient donc bien mieux pour exprimer la situation de la brasserie oubliée.

Nous avons été fasciné durant notre exploration, découvrant les anciens bureaux, la salle du conseil, les laboratoires où étaient conçues les nouvelles bières, les entrepôts de stockage, les chaines de production et d’expédition. On y découvre également toute la machinerie impressionnante composée d’une multitude de tuyaux offrants de belles perspectives géométriques pour nos prises de vue. Bref, visiter ce site revient à retracer tout le parcours d’une bière avant qu’elle puisse être dégustée.

Au vu de la grandeur du site d’exploitation, la visite prend un certain temps, nous nous y sommes d’ailleurs rendus à 2 reprises pour pouvoir explorer chaque recoin. Le lieu sera prochainement réhabilité pour donner naissance à un nouveau centre résidentiel. Dommage que de tels lieux historiques ne soient pas conservés en l’état et transformés en musée. C’est pourquoi, nous sommes heureux d’avoir pu réaliser cet urbex au coeur de la brasserie oubliée et de prendre des clichés qui immortalisent cet endroit.

Leave nothing but foothprints. Take nothing but pictures.

Découvrez d’autres industries oubliées : La jungle industrielle